La cytométrie

en flux ou en image

La cytométrie (-cyto : cellule, -métrie : mesure) regroupe des techniques d’identification, de caractérisation et d’analyse des populations ou des constituants cellulaires, ou des micro-organismes.

La cytométrie en flux (CMF) est employée pour les cellules qui supportent d’être mises en mouvement dans un liquide (ex. les globules blancs).

La cytométrie en image (CMI), dite aussi ” cytométrie par analyse d’images”, est utilisée pour les cellules qu’on veut analyser in vivo ou qui sont trop fragiles pour supporter la CMF.

 

Cytométrie en flux :

Des cellules en suspension progressent dans une gaine, elles y sont excitées par un faisceau laser, et émettent des signaux lumineux caractéristiques qu’on peut analyser (réfringence cytoplasmique, morphologie…)  .

Taille, quantité, morphologie, contenu cellulaire, fluorescence, etc. maintes informations peuvent alors être compilées et analysées à l’aide de l’informatique. Mieux encore, on peut trier et dévier des cellules cible dans un collecteur. Les CMF permettent d’analyser et de trier des dizaines de milliers de cellules à la seconde.

 

FACS, cytométrie, tri cellulaire, fluorescence
Schéma du tri cellulaire induit par fluorescence, (Fluorescence Assisted Cell Sorting, FACS)

 

Cytométrie en image :

Des cellules sont analysées in vivo en préservant l’environnement de leur support originel (température, conditions, milieu nutritif…) ce qui maintient les contacts intercellulaires et évite de multiples altérations (par des enzymes lors du détachement par exemple).

Cellules de Raju évoluant en cellules tumorales

Prises de mesures répétées à différents intervalles, inventaires de populations de faible densité, cinétique de réponses cellulaires sous l’effet d’un agent, sélections cellulaires (par destruction ou découpage du support), les CMI les plus modernes permettent d’obtenir des mesures ultrafines et précises ou de contrôler des actions unitaires.

 

Père de la cytométrie

Des cytomètres combinent flux et image, et donc la puissance quantitative et la précision nanométrique.

Immunologie, protéomiques, cellules souches, la cytométrie a fait progresser diagnostic et Recherche en nous affranchissant des différences d’échelles du vivant.

 

Léonard HERZENBERG (1931-2013) est un des grands pionniers de la cytométrie moderne.

 

 

______________________

Les nombreux support de cours sous PPT de P. Robinson (Purdue univ. en anglais)

Membre

Mot de passe oublié?

Actualités